Conso : la lunch box devient tendance, et c'est bon pour l'environnement !

le
0
Conso : la lunch box devient tendance, et c'est bon pour l'environnement !
Conso : la lunch box devient tendance, et c'est bon pour l'environnement !

Adieu sandwich dégoulinants et steak frites caloriques. La boîte à déjeuner est une affaire qui marche ! Il faut dire que 79% des Français achètent un "repas à emporter" au moins une fois par mois. Alors, depuis quelques années, les salariés et étudiants ont fait ce calcul simple au rapide : au lieu de payer une formule à 5 euros à la boulangerie du coin (option généralement la plus économe en région parisienne), la bento, elle, revient souvent à moins de 2 euros, faisant la part belle aux restes de la veille.

Ce qui est aujourd'hui devenu une véritable tendance nous vient en fait du Japon où l'on a compris depuis des siècles les bénéfices de mettre son déjeuner en boîte. Le pays du Soleil Levant a d'ailleurs consacré un art à l'esthétique de ces repas, le "kyaraben". Mais au-delà de l'aspect fun et économique, la bento box permet de mieux contrôler son alimentation au quotidien. Tant et si bien que certains chefs lui ont collé une étiquette d'alternative saine au déjeuner sur le pouce, proposant des cours ou divulguant des conseils nutritionnels réservés aux " lunchs box addicts ". Leur objectif : montrer que l'on peut préparer des recettes à la fois économiques et gastronomiques.

Bien-sûr, le must de l'adepte des lunchs box, c'est également de pouvoir recycler ses restes, pour éviter au maximum le gaspillage. Pour ce faire, rien de plus simple : des sites Internet proposent des recettes anti-gaspi astucieuses et surtout,

(...) Lire la suite de l'article
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant