Considéré comme un plagiat, le logo des JO2020 de Tokyo retiré

le
0

TOKYO, 1er septembre (Reuters) - Les organisateurs des Jeux olympiques d'été de 2020 à Tokyo vont retirer le logo associé à l'événement sportif en raison d'une polémique entourant son graphiste accusé d'avoir plagié celui du Théâtre de Liège en Belgique, indique la presse nippone mardi. La controverse était née dès la présentation du logo le 24 juillet, le créateur belge Olivier Debie faisant valoir que celui proposé par le designer Kenjiro Sano ressemblait trop à celui utlisé par le Théâtre de Liège. Le logo des JO2020 présenté par Sano est un "T" stylisé accompagné d'un cercle rouge symbolisant le drapeau japonais. Le créateur a reconnu devant les organisateurs olympiques avoir repris certains documents existants comme éléments de présentation, précise la chaîne publique NHK. Depuis le début de la polémique, le comité d'organisation a fait front derrière le créateur nippon mais un récent sondage de la télévision TBS montrait que 85% des Japonais estimaient que le logo devait être retiré. Olivier Debie et le Théâtre de Liège ont, eux, déposé une plainte auprès d'un tribunal local. "Je pense que nous avons besoin d'une explication approfondie de la part de M. Sano. Je me sens trahi", a commenté Yoichi Masuzoe, gouverneur de Tokyo, devant la presse. Plusieurs responsables gouvernementaux, dont le Premier ministre Shinzo Abe, ont dit avoir le sentiment que le comité d'organisation prenait le sujet très au sérieux. Tokyo a été désignée ville organisatrice en l'emportant face à ses concurrentes Madrid et Istanbul. (Elaine Lies; Pierre Sérisier pour le service français) ;))

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant