Conserver un PEL de plus de 10 ans, pour son rende

le
0

Un Plan Epargne Logement est un produit financier qui permet de constituer une épargne et de bénéficier d'un crédit avantageux. Mais est-il judicieux de le conserver plus de dix ans ?

PEL : le principe

Le Plan d'Epargne Logement est un produit d'épargne réglementé par l'État, qui permet de constituer un capital puis de bénéficier d'un prêt à taux avantageux, éventuellement pour réaliser un projet immobilier.

Mais de nombreuses personnes choisissent de souscrire un PEL sans objectif immobilier. Le versement obligatoire de 540 € au minimum par an permet de constituer un capital, qui se révèle disponible après quatre années. Le taux de rémunération de 2,5 % est en outre plus intéressant que celui assuré par le Livret A.

Durée de vie d'un PEL

Il est possible d'effectuer des versements durant au minimum quatre ans et au maximum dix ans. Au-delà, le PEL ne peut plus être alimenté, mais continue à produire des intérêts. Le titulaire d'un Plan d'Epargne Logement peut le conserver, au total, durant quinze ans. Après le 15e anniversaire, le PEL est transformé en livret d'épargne fiscalisé et son taux est fixé par la banque.

Conserver son PEL

Il peut être judicieux de conserver son PEL jusqu'à ses douze ans, afin de bénéficier de son taux de rémunération, de sa disponibilité et de sa fiscalité attractive : seuls les intérêts sont soumis aux prélèvements sociaux. Mais à partir de douze ans, le titulaire doit aussi s'acquitter de l'impôt sur le revenu. On choisira donc de placer son capital sur un autre produit financier, tel qu'une assurance vie.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant