Consensus sur la hausse modérée du coût de la rentrée scolaire

le
0
LE COÛT DE LA RENTRÉE SCOLAIRE EN HAUSSE MODÉRÉE
LE COÛT DE LA RENTRÉE SCOLAIRE EN HAUSSE MODÉRÉE

PARIS (Reuters) - L'augmentation du coût de la rentrée scolaire 2012 est de 2,9% pour un enfant de six ans, avec un coût moyen de 192,82 euros, soit une hausse supérieure à celle de l'inflation, selon l'indice publié mardi par Familles de France.

L'association, qui publie chaque année depuis 28 ans son indice effectué par des enquêteurs bénévoles, juge toutefois cette hausse "modérée", tout comme le gouvernement.

Cette "relative bonne surprise", selon l'association, arrive en même temps que le versement de l'allocation de rentrée scolaire, revalorisée de 25%, pour environ cinq millions d'enfants, comme s'y était engagé François Hollande.

Lundi, le ministère de l'Education avait évalué la hausse des fournitures scolaires à 1,9%, la jugeant comparable à celle de l'inflation globale pendant la même période, ainsi qu'à celle observée entre les rentrées 2010 et 2011.

Il n'y a toutefois pas de grande divergence avec l'indice de Familles de France, qui s'appuie sur une méthodologie différente.

Parlant de bonne nouvelle, l'association relève toutefois "l'hétérogénéité" des politiques de prix: dans les magasins spécialisés, la hausse est de 18%, alors que dans les supermarchés, elle est de 4,08%.

Les hypermarchés font "figure d'exception" avec un recul du panier de rentrée de 4,8% par rapport à 2011. Les baisses de prix les plus importantes se trouvent sur internet.

Conformément à une promesse de campagne de François Hollande, le gouvernement a augmenté de 25% l'allocation de rentrée scolaire (ARS). Plus de trois millions de familles sont concernées.

L'allocation sera versée à partir de ce mardi pour les enfants âgés de 6 à 16 ans, après la rentrée scolaire sur production du certificat de scolarité pour les élèves âgés de 16 à 18 ans.

Selon le gouvernement, les familles verront le montant de leur allocation augmenter de 125 euros en moyenne.

Mais Familles de France réclame une "modulation importante" de cette allocation en fonction des niveaux scolaires, le coût de la rentrée étant beaucoup plus élevé, selon elle, dans le secondaire.

L'association propose "165 euros pour les primaires, 285 euros pour les jeunes en collège et 400 euros pour les lycéens".

Gérard Bon, édité par Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant