Consensus droite-gauche sur la résolution de l'ONU

le
0
À presque un an de l'élection présidentielle, les partis d'opposition tentent de relativiser le rôle du chef de l'État.

Union sacrée pour défendre la révolution libyenne, mais pas forcément pour soutenir Nicolas Sarkozy. Vendredi, après l'adoption de la résolution de l'ONU autorisant une action militaire contre l'armée de Mouammar Kadhafi, les partis politiques se sont réjouis à l'unanimité, tout en exprimant, pour certains, quelques réserves à l'encontre du rôle du chef de l'État dans cette décision. À deux jours des élections cantonales et surtout à près d'un an de la présidentielle, pas question d'accorder un satisfecit à Nicolas Sarkozy alors que la gauche entrevoit une victoire possible en 2012.

Si Martine Aubry «se félicite», au nom du PS, «de la résolution votée par le Conseil de sécurité de l'ONU», la première secrétaire n'en manque pas moins de souligner que son parti demandait une telle mesure «depuis plusieurs semaines». Ce que l'ancien premier ministre Laurent Fabius a rappelé vendredi: «C'est une initiative positive. Malheureusement, c'est tardif, mais c'e

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant