Conseils pratiques pour cultiver son jardin bio sans pesticides

le
0
Conseils pratiques pour cultiver son jardin bio sans pesticides
Conseils pratiques pour cultiver son jardin bio sans pesticides

La France est le premier pays européen consommateur de pesticides. En 2012, 63 700 tonnes ont été utilisées. Mais si les agriculteurs en sont les premiers utilisateurs (95%), les 17 millions de jardiniers amateurs français sont aussi concernés. Les usages non agricoles, qui représentent 3% des usages, leur sont en effet imputables, les 2% restant incombant à l'entretien des voies de transports et des espaces verts (parcs, jardins publics, cimetières). 98% des jardiniers amateurs ont bien conscience de la dangerosité des pesticides, mais seulement un sur deux ne fait pas le lien entre les produits qu'il utilise et les pesticides.

Jardiner sans pesticides de synthèse dangereux pour la santé et l'environnement c'est pourtant possible, ça coûte moins cher, et c'est indispensable. Alors que faire en pratique ?

Bien préparer la terre de son jardin et préserver la bonne santé de sa biodiversité est la première règle d'or. En outre, au lieu de combattre les parasites et les maladies une fois qu'ils menacent les plantes du jardin, mieux vaut éviter leur installation et leur développement. Pour cela il faut bien connaître l'environnement de son jardin (climat, exposition...) et la nature du sol qui joue un rôle fondamental sur le comportement et la santé des plantes ; choisir des variétés de plantes le plus possible locales ; bien les implanter dans le jardin en fonction de l'exposition à la lumière ; favoriser la biodiversité en préservant les

(...) Lire la suite de l'article
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant