Conseils pour bien diversifier son patrimoine

le , mis à jour le
0

Lorsque l'on souhaite se créer un patrimoine intéressant, il n'est pas toujours aisé de savoir où, dans quel produit ou combien de temps placer son argent. Voici quelques conseils qui vous permettront de procéder à une diversification judicieuse de votre patrimoine financier.

Diversifier son patrimoine
Diversifier son patrimoine

Créer une base solide

Avant de commencer la diversification de son patrimoine, il est essentiel de se constituer une épargne de précaution. Elle sera destinée à servir de fondation à l'établissement d'un patrimoine financier équilibré. Il s'agit là de créer une épargne de court terme sécurisée et disponible à tout moment dont l'objectif sera de pallier des dépenses ponctuelles.

Cette épargne se constitue à l'aide des livrets d'épargne réglementée et non fiscalisée comme le Livret A ou le Livret de Développement Durable ainsi que des livrets non réglementés et fiscalisés. Ces différents livrets peuvent être complétés par un contrat d'assurance vie avec un fonds d'investissement en euros qui garantit un rendement et dont les fonds sont relativement disponibles.

L'immobilier, classé dans les placements les plus sûrs malgré les risques d'impayés, est l'un des placements jugés les plus rentables, il permet d'avoir des rentrées d'argent régulières. Mais l'investissement de départ est conséquent ce qui n'en fait généralement pas le premier placement financier.

Dynamiser ses placements

L'objectif de placer son patrimoine n'est pas seulement de le garder disponible mais aussi de le faire fructifier. Pour cela, il est intéressant de placer une partie de son patrimoine sur des produits plus rémunérateurs, sans pour autant tomber dans l'excès. Pour viser des produits plus rémunérateurs, il faut accepter deux points importants : bloquer son argent sur du long terme et prendre des risques plus importants.

Placer son argent sur du long terme permet de bénéficier de l'effet temps et de profiter du potentiel de hausse des marchés financiers. Cela implique également de rendre ses fonds non disponibles durant une période longue.

Prendre des risques est également inévitable car ce type de placements est certes plus dynamique mais n'offre aucune garantie. Ils peuvent donc enregistrer de fortes performances mais aussi des pertes sévères.

Dans les placements dynamiques, différentes solutions existent comme les OPCVM dans lesquelles il est possible d'investir par exemple à travers un compte-titres ou un PEA. Il faut aussi y intégrer les contrats d'assurance-vie multi-supports qui mixent fonds en euros et ceux en unités de compte.

Trucs et astuces

Pour limiter la prise de risque, il est conseillé de diversifier ses placements financiers avec des échéances plus ou moins longues.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant