Conseils généraux : zéro pointé pour la diversité !

le
4
Conseils généraux : zéro pointé pour la diversité !
Conseils généraux : zéro pointé pour la diversité !

Ni les femmes ni les Français issus de la diversité ne regretteront les actuels conseils généraux, qui seront bientôt remplacés par les conseils départementaux. Le pourcentage ridiculement bas (14 %) d'élues est connu et a d'ailleurs amené un changement du mode de scrutin. Mais les chiffres concernant la représentation de la diversité dans les conseils généraux sortants sont encore plus accablants. Selon une étude du Conseil représentatif des associations noires (Cran) que nous dévoilons, on ne trouve aucun élu de la diversité dans 85 des 93 assemblées départementales métropolitaines (Paris et Lyon n'ont pas été comptés en raison de leur statut de villes-départements). Le pourcentage moyen des élus issus de la diversité dans les conseils généraux sortants de métropole est accablant : « En d'autres termes, 91 % des conseils généraux sont en fait des ghettos blancs », commente Louis-Georges Tin, président du Cran. Au total, la représentation moyenne de la diversité dans l'ensemble des conseils généraux est de 0,5 %.

Pour parvenir à cette évaluation, le Cran utilise la même méthode que le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) pour son baromètre annuel mesurant la présence de la diversité dans les émissions. Elle est fondée sur trois éléments : la photo des personnes, leur origine (lieu de naissance notamment) et leur patronyme. Sont considérées par le Cran comme représentatives de la diversité les personnes noires, arabes et asiatiques.

Parmi les conseils généraux où on ne trouve aucun élu de la diversité : la Corse-du-Sud et la Haute-Corse, les Alpes-Maritimes, l'Eure, le Gard, la Meurthe-et-Moselle ou encore la Seine-et-Marne. Et même là ou la diversité est représentée, dans les départements fortement urbains, c'est à dose infinitésimale : 4 dans les Bouches-du-Rhône, 2 dans l'Essonne, 2 dans le Val-de-Marne et 4 en Seine-Saint-Denis -- le record : 10 % des effectifs du conseil ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4358281 le mercredi 18 mar 2015 à 11:46

    et ce n'est pas en retirant un crucifix que cela s'arrangera hein le social0pe ?

  • M5299935 le mercredi 18 mar 2015 à 11:40

    Combien y-a-t'il de de français de souche parmi les différentes assemblées gouvernementales d'Afrique du Nord et d'Afrique noire. ?

  • frk987 le mercredi 18 mar 2015 à 11:36

    ben voui Cavalair trop simple à comprendre pour le classe politique et surtout pour cette presse de ... inféodée au pouvoir et surtout au pouvoir de gauche !!!!!!

  • M4590873 le mercredi 18 mar 2015 à 11:16

    Pour moi la diversité c'est: les jeunes, les vieux, les hommes, les femmes, les ouvriers, les classes moyennes, les riches, ... et surtout une majorité absolue d'honnêtes gens