Conseils généraux : Le Foll «ne croit pas» qu'ils disparaîtront

le
2
Conseils généraux : Le Foll «ne croit pas» qu'ils disparaîtront
Conseils généraux : Le Foll «ne croit pas» qu'ils disparaîtront

La réforme territoriale voulue par François Hollande a-t-elle du plomb dans l'aile ? Outre la fusion des régions, le gouvernement envisageait la disparition des conseils généraux à l'horizon 2020. Mais avec le nouveau gouvernement, cet échelon administratif devrait encore avoir de beaux jours devant lui, pour la plus grande satisfaction des élus des départements ruraux qui pestaient contre cette mesure. 

Interrogé ce mercredi sur le point de savoir si ces institutions seraient «supprimées» dans les territoires ruraux, le porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll a répondu sur BFMTV : «Je ne crois pas.»  «Dans les départements ruraux où il n'y a pas de grandes agglomérations, il y a une nécessité de garder un outil qui a comme objectif d'assurer la solidarité du territoire, le développement économique et un certain nombre de services. Cet outil, pour l'instant, c'est le conseil général», a-t-il ajouté.

Les radicaux ont «obtenu satisfaction»

La veille, juste avant l'annonce du nouveau gouvernement, Jean-Michel Baylet, président du Parti radical de gauche, fermement opposé à leur disparition, avait annoncé qu'il avait «obtenu satisfaction» sur «le maintien des conseils généraux dans les territoires ruraux», après avoir brandi la menace d'un départ des trois ministres PRG du gouvernement si sa formation n'était pas «entendue» sur ce point.

Avec le nouveau gouvernement, la disparition des conseils généraux semble de moins en moins probable. Les trois ministres radicaux de gauche figurent dans la composition du nouveau gouvernement. Et un nouvel entrant, Patrick Kanner, fervent pourfendeur de la réforme territoriale a été nommé au ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports. Président du conseil général du Nord depuis 2011 il a dit mardi qu'il ferait «tout pour convaincre le gouvernement que derrière ces grandes régions qui sont attendues par les Français, il faut un niveau ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • s.thual le jeudi 28 aout 2014 à 02:01

    eh oui faut trouver des jobs pour les copains ! les etages strats et mille feuilles c est bien pour reduire la dette ! il a rien compris le foll

  • M5441845 le mercredi 27 aout 2014 à 21:35

    A noter que Sarko avait déjà fait une réforme dans ce sens et que Hollande s'est empressé de revenir en arrière dés qu'il a été élu... Sur le fond, les 508 et C6 officielles de nos conseillers généraux vont encore gaspiller nos impôts un certain temps...