Congrès PS : petites tractations entre amis

le
0
Harlem Désir a reçu lundi les ténors socialistes pour rechercher un accord sur la représentation des sensibilités dans la future direction

Les courants et les luttes d'ego ont la vie dure au PS. Derrière la belle unanimité des ténors derrière Harlem Désir et la motion majoritaire (initiée par Martine Aubry et Jean-Marc Ayrault), c'est une véritable bataille pour les places dans les futures instances du parti qui est menée en sourdine, sur fond de rivalité entre hollandais et aubrystes. «Tout le monde défend son bout de gras avec le sourire aux lèvres», ironise le ministre hollandais Kader Arif.

Entamées après les universités d'été de La Rochelle fin août, les tractations ont repris en fin de semaine dernière. Pour le nouveau premier secrétaire, qui doit composer avec les différentes sensibilités de sa motion (hollandais, aubrystes, hamonistes, royalistes, etc.), c'est un baptême du feu. Lundi, Harlem Désir a reçu à déjeuner les «barons» du parti, venus d...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant