Congrès PS : l'exécutif rassuré après la victoire de la motion Cambadélis

le , mis à jour à 19:31
5
Congrès PS : l'exécutif rassuré après la victoire de la motion Cambadélis
Congrès PS : l'exécutif rassuré après la victoire de la motion Cambadélis

Président et Premier ministre peuvent souffler, le vent de fronde au PS semble retombé depuis la victoire, assez large, jeudi soir, de la motion A portée par le numéro un Jean-Christophe Cambadélis. De Riga (Lettonie), où il assiste à un sommet européen, François Hollande s'est félicité de résultats qui concourent à «la stabilité, la cohérence et la visibilité». «C'est bon pour l'action que je mène aujourd'hui pour la France», a-t-il encore dit devant la presse. 

Des résultats quasi-définitifs du vote des 131000 militants ont été annoncés peu après 16 heures par Christophe Borgel, le responsable PS des élections. La motion A de Jean-Christophe Cambadélis a obtenu 60% des voix et la motion B des frondeurs et de l'aile gauche 29%. La motion C de Florence Augier, qui a appelé au rassemblement derrière la motion A, a récolté 1,5% des voix et la motion D de la députée Karine Berger 9,5%. Ces chiffres portent sur 92% du corps électoral dépouillé. La participation a été «de l'ordre de 54,5%», a précisé Christophe Borgel.

Manuel Valls, qui a voté jeudi soir à Munich (Allemagne), a lui réagi sur Twitter, saluant «l'esprit de responsabilité des militants. Nous sommes rassemblés pour continuer de réformer la France», s'est-il réjoui sur le réseau social. #CongrèsPS : je salue l'esprit de responsabilité des militants. Nous sommes rassemblés pour continuer de réformer la France. MV— Manuel Valls (@manuelvalls) 22 Mai 2015

VIDEO. Victoire de la motion A au PS : «Je m’y retrouve pleinement», affirme Martine Aubry

En donnant près de 60% à la motion A défendue par le Premier secrétaire, et 30% aux frondeurs, qu'ont voulu montrer les 75 000 votants du parti socialiste ? Qu'ils ne cautionnent pas le bras de fer lancé au sein de leur parti contre Manuel Valls ? Ou qu'ils préfèrent, à deux ans de l'élection présidentielle, se discipliner pour éviter une défaite ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pichou59 le vendredi 22 mai 2015 à 18:02

    motions un siècle de retard!!!!

  • pleprise le vendredi 22 mai 2015 à 16:48

    C'est marrant parceque nous on est pas vraiment rassurés par l'avenir du PS !

  • M940878 le vendredi 22 mai 2015 à 16:45

    quand on sait que le PS a perdu le quart de ses adhérents en deux ans ...

  • pbenard6 le vendredi 22 mai 2015 à 11:43

    donc environ 45.000 français pour décider de la ligne du PS, ça fait un peu secte; combien d'élus PS- mairie, département, région, .... en France?

  • M4358281 le vendredi 22 mai 2015 à 11:20

    il a passé l'âge de jouer "Thierry La Fronde"..ce RDAiste de 68