Congrès PS : l'aile gauche se retrouve au sommet du Mont Beuvray

le
1
Congrès PS : l'aile gauche se retrouve au sommet du Mont Beuvray
Congrès PS : l'aile gauche se retrouve au sommet du Mont Beuvray

Rendez-vous au sommet. Le député socialiste de la Nièvre Christian Paul, une des figures de la «fronde» parlementaire contre le gouvernement, a souhaité lundi à Saint-Léger-sous-Beuvray (Saône-et-Loire) que les engagements exprimés au prochain congrès PS de Poitiers, début juin, «soient davantage tenus» que ceux du candidat Hollande au Bourget en 2012.

En compagnie notamment de deux «frondeurs», Jérôme Durain et Philippe Baumel, respectivement sénateur et député de Saône-et-Loire, l'élu participait à la traditionnelle ascension du Mont Beuvray par les militants socialistes qui étaient au nombre de quelque 150 personnes.

ll a été accueilli 800 mètres plus haut au sommet par l'ex-ministre de l'Economie et du Redressement productif Arnaud Montebourg et l'ex-ministre de la Culture Aurélie Filippetti, qui l'avaient précédé en empruntant ensemble un chemin de traverse. 

Fraternelles retrouvailles avec @montebourg en haut du Mont Beuvray pic.twitter.com/T9Ai6KeMQ7— Christian Paul (@christianpaul58) May 25, 2015

Montebourg, discret soutien de Christian Paul

Devant les journalistes, Christian Paul a confirmé qu'il serait bien candidat au poste de Premier secrétaire du PS, «pour défendre l'éthique de la politique, la clarté des idées, pour le respect des engagements et pour que ceux de Poitiers soient davantage tenus que ceux du Bourget (ndlr: le discours marqué à gauche du candidat Hollande en mai 2012)». Arnaud Montebourg, plutôt discret, a quant à lui témoigné son soutien à Christian Paul en déclarant qu'il était derrière lui.

Vendredi, la motion B des frondeurs et de l'aile gauche menée par le député de la Nièvre a obtenu 29% des voix des militants, derrière la motion A du Premier secrétaire sortant Jean-Christophe Cambadélis (60%). La motion D de la députée Karine Berger a récolté 9,5% des voix contre 1,5% pour le texte C de Florence Augier, secrétaire nationale chargée de la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bordo le lundi 25 mai 2015 à 22:53

    Pourraient ils rester là-haut ?