Congrès du PS : les grandes man?uvres ont commencé

le
0
Le ministre Benoît Hamon, chef de file de l'aile gauche du PS, se démarque en signant une contribution de son courant.

Les grandes man½uvres, liées au prochain congrès du PS, qui déterminera le nom du premier secrétaire ont bel et bien commencé. Les socialistes avaient jusqu'à mardi, minuit, pour déposer leurs «contributions» avant un conseil national du parti, mercredi. Ces textes, qui décrivent la «vision du monde» des signataires, livrent un état des lieux des rapports de force internes. En fonction de leur contenu, les socialistes s'allient pour constituer une motion. Laquelle définit la répartition des postes au sein du parti.

Mais deux mois après la victoire de François Hollande, le climat n'a rien à voir avec celui qui avait prévalu au congrès de Reims en 2008, au cours duquel les socialistes s'étaient déchirés. La première secrétaire du PS, Martine Aubry, et le premier ministre, Jean-Marc Ayrault, ont pris les devants la semaine dernière en proposant à la signature de tous une contribution unique. Ils ont demandé que ce texte soit soutenu «de façon exclusive»

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant