Congrès du FN suspendu : Le Pen y voit une «défaite personnelle de Philippot»

le , mis à jour à 19:29
1
Congrès du FN suspendu : Le Pen y voit une «défaite personnelle de Philippot»
Congrès du FN suspendu : Le Pen y voit une «défaite personnelle de Philippot»

C'est un Jean-Marie Le Pen «plein d'espoirs» qui a réagi mardi après-midi à la décision de la Cour d'appel de Versailles de suspendre en appel le congrès du Front national censé supprimer le statut de président d'honneur du parti accordé au fondateur du FN. «C'est une défaite personnelle de Florian Philippot et un succès pour tous les patriotes», s'est exclamé Jean-Marie Le Pen devant les médias depuis sa maison de Montretout, à Saint-Cloud, dans les Hauts-de-Seine. 

«Je suis plein d'espoirs», a-t-il poursuivi en rappelant être «toujours le président des élus régionaux de Provence-Alpes-Côte-d'Azur.» Jean-Marie Le Pen indique qu'il avait retiré sa candidature en vue des Régionales 2015 dans «un but de conciliation» mais qu'il a dû faire face à sa fille, «qui se donne les pleins pouvoirs», et «son plus intime conseiller qui se voit déjà Premier ministre». Enfin, le père de la présidente du FN explique qu'il n'a plus eu «de contact avec Marine depuis longtemps». 

VIDEO. La cour d'appel de Versailles confirme la suspension du congrès FN

Quelle suite alors pour le Front national ? Le parti a réagi via un communiqué quelques minutes après la décision judiciaire en faisant part de son «étonnement» (voir encadré). Mais le FN n'a donné aucune indication quant à la suite des événements. Selon Gilbert Collard, cadre du parti, il y a deux options : «Un pourvoi en cassation qui n'est pas suspensif et qui prendrait un an» ou «un congrès physique». 

Le député du Gard estile qu'il est «impossible de séparer le fond de la forme» et explique que la décision de la Cour d'appel est «une manière de permettre à Jean-Marie Le Pen de continuer à parler comme il le fait de la Shoah, du détail, de la question des chambres à gaz en se réclamant du Front, alors qu'on ne le veut plus». 

Le FN déterminé à exclure Le Pen père

Dans un communiqué de presse, le Front national n'a pas ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7097610 le mardi 28 juil 2015 à 19:29

    le petit Philip-pot doit comprendre qui dirige ! Etre énarque ne suffit pas