Congrès de la CGT : Lepaon sifflé sur la Canebière

le
3
Congrès de la CGT : Lepaon sifflé sur la Canebière
Congrès de la CGT : Lepaon sifflé sur la Canebière

Il n'était pas le bienvenu. Beaucoup le cherchaient des yeux sans savoir où il était assis. Invité comme deux autres anciens dirigeants de la CGT, Bernard Thibault et Louis Viannet, Thierry Lepaon n'est pas resté longtemps incognito parmi les 1 336 congressistes réunis à Marseille pour le 51e congrès de la centrale. A peine le discours d'ouverture de Philippe Martinez terminé, des sifflets nourris ont retenti à l'énoncé de son nom.

« Il a été autant hué que le PS, c'est dire ! » s'exclame un responsable cégétiste très remonté contre celui par qui le scandale est arrivé, il y a un an. Un feuilleton à rebondissements avec l'épisode des travaux de son appartement de fonction et de son bureau qui a « affecté douloureusement tous les syndiqués », relève d'ailleurs le rapport d'activité préparé pour le congrès.

Et comme si cela ne s'arrêtait jamais, il y a quelques jours encore avec son parachutage prochain, par le gouvernement, à la tête d'une agence contre l'illettrisme. « Un spectacle honteux », fustige la CGT Goodyear, se demandant, comme beaucoup ici, s'il s'agissait « d'une récompense pour service rendu ».

Tourner définitivement la page Lepaon, Philippe Martinez attend ce moment depuis qu'il a dû prendre la relève, au pied levé, en février 2015. Il n'avait alors été élu que par une centaine de responsables cégétistes. Cette fois, il compte bien avoir sa revanche en étant adoubé par le millier de délégués présents au congrès. Une formalité, puisqu'il est le seul candidat à sa succession. Mais un passage indispensable pour faire de lui le secrétaire général reconnu de tous.

« Ceux qui rêvaient d'une CGT en voie de disparition ou qui rentre dans le rang ont perdu. On nous traite de dinosaure, de derniers des soviets. Ces insultes montrent bien une chose : nous sommes bien vivants, car on ne tire pas sur des morts ! »

 «C'est un retour vers le passé. De l'autoritarisme ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • SuRaCtA il y a 10 mois

    Comment Hollande a t'il pu créer de toute pièce un nouveau commité Théodule inutile de plus pour placer un tel profiteur... Cela coute une fortune au finance publique donc au contribuable et n'est en rien productif pour le pays!

  • doullens il y a 10 mois

    http://blog.cgt-goodyear-nord.com/post/2016/04/15/un-poste-cr%C3%A9e-par-le-gouvernement-pour-l-ancien-Secretaire-national-de-la-CGT

  • fquiroga il y a 10 mois

    mêmepas honte....toujours la pour en croquer.....