Congo-Référendum pour un 3e mandat

le
0

BRAZZAVILLE, 23 septembre (Reuters) - Le président congolais Denis Sassou-Nguesso a annoncé mardi l'organisation d'un référendum sur une révision de la constitution qui pourrait lui permettre de briguer un troisième mandat lors des élections prévues l'an prochain. Le chef de l'Etat est âgé de 71 ans et a dirigé le Congo pendant 31 ans en deux périodes séparées. La constitution ne lui permet pas en l'état de se représenter aux prochaines élections prévues en 2016. En juillet, il avait appelé à des réformes, et notamment le relèvement de l'âge maximum pour les candidats à la présidence et la suppression de la limitation à deux mandats. "J'ai décidé de donner la parole directement au peuple afin qu'il se prononce sur le projet de loi énonçant les principes fondamentaux de la République, définissant les droits et devoirs des citoyens et fixant les nouvelles formes d'organisation et les nouvelles règles de fonctionnement de l'Etat", a déclaré le président lors d'un discours. Une commission, dont la composition reste à définir, devra rédiger un projet de constitution avant qu'une date ne soit choisie pour le référendum. Le mois dernier, Denis Sassou Nguesso a remplacé deux ministres de son gouvernement qui avaient participé à une réunion organisée par l'opposition pour appeler à résister à toute révision de la constitution. (Philon Bondenga; Nicolas Delame et Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant