Congo: le travail de forçat, alternative au chômage

le
1

Sous un soleil de plomb, ils sont des dizaines de jeunes travailleurs à se tuer à la tâche dans une carrière de sable à Brazzaville pour quelques euros par jour. Un travail de forçat qui est pourtant l’une des rares alternatives au chômage endémique au Congo. REPORTAGE. Durée: 01:48

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • sengenes le mardi 29 mar 2016 à 11:40

    en voila une bonne idée pour nos chômeurs? non.....