Congo-Le président Sassou-Nguesso réélu avec 60,4% des voix

le
0
    KINSHASA, 24 mars (Reuters) - Denis Sassou-Nguesso a été 
réélu dès le premier tour à la présidence de la République du 
Congo avec 60,39% des voix, annonce jeudi le ministre de 
l'Intérieur, Jean-Marie Mokoko. 
    Le principal dirigeant de l'opposition, Parfait Kolelas, a 
de son côté obtenu 15% des suffrages, talonné par le général à 
la retraite Jean-Marie Mokoko qui en a obtenu 14%. 
    L'opposition, qui se présentait en ordre dispersé, a dénoncé 
les modalités d'organisation du scrutin qui s'est déroulé dans 
un contexte tendu. Le gouvernement a ordonné samedi aux 
opérateurs de téléphonie de suspendre leurs services pour des 
raisons de sécurité. L'opposition y a vu une manoeuvre pour 
compliquer la tâche des scrutateurs. 
    Denis Sassou-Nguesso a dirigé le Congo de 1979 à 1992, année 
où il a été battu à la présidentielle par Pascal Lissouba. Il 
est revenu au pouvoir cinq ans plus tard au terme d'une guerre 
civile et a remporté les scrutins présidentiels de 2002 et de 
2009. 
    A 72 ans, il a pu briguer un nouveau mandat, ramené de sept 
à cinq ans, grâce à la modification institutionnelle 
controversée qu'il a fait valider par référendum l'automne 
dernier. La Constitution ne limite plus à deux mandats 
l'exercice de la fonction suprême et a levé les restrictions 
d'âge imposées aux candidats. 
 
 (Aaron Ross,; Nicolas Delame pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant