Congo-92% de "oui" aux amendements constitutionnels

le
0

BRAZZAVILLE, 27 octobre (Reuters) - Plus de 92% des votants ont approuvé les modifications de la Constitution qui permettraient au président congolais, Denis Sassou Nguesso, de briguer un troisième septennat consécutif lors de l'élection de 2016, selon les résultats du référendum de dimanche, qui ont été annoncés mardi. Le taux de participation au référendum a été de 72%, selon les chiffres annoncés à la radio par la Commission électorale. L'opposition a boycotté cette consultation et l'un de ses chefs de file, Pascal Tsaty Mabiala, a demandé qu'il soit annulé en raison, selon lui, d'un faible taux de participation. Plus de 1,2 million d'électeurs ont voté "oui" aux changements constitutionnels proposés tandis que 102.000 autres les rejetaient, a précisé la Commission électorale. Denis Sassou Nguesso a dirigé le Congo de 1979 à 1992, année où il a été battu à la présidentielle par Pascal Lissouba. Il est revenu au pouvoir cinq ans plus tard au terme d'une guerre civile et a remporté les élections présidentielles de 2002 et de 2009, toutes deux entachées d'accusations de fraude. La limitation du nombre de mandats et son âge, 71 ans, l'empêchent en vertu de la Constitution actuelle de solliciter un nouveau mandat - un candidat ne pouvant pas, en l'état actuel des choses, avoir plus de 70 ans. (Philon Bondenga; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant