Congés prolongés pour les sites français de Renault

le
0
Le groupe, qui craint le contrecoup de l'arrêt des primes à la casse sur le marché français, ajuste sa production en décembre et janvier.

Les ouvriers français de Renault vont pouvoir souffler à Noël. Les principales usines du constructeur fermeront beaucoup plus longtemps que la traditionnelle semaine de vacances. Le groupe, qui craint le contrecoup de l'arrêt des primes à la casse sur le marché français, ajuste sa production.

Principal site touché, celui de Sandouville, en Normandie, restera à l'arrêt pendant 4 semaines, du 20 décembre au 16 janvier. Les ouvriers percevront la totalité de leur rémunération, assure le groupe. Spécialisée sur le haut de gamme de la marque, l'usine ne prévoit d'assembler que 53.000 Laguna et Espace l'an prochain, contre 69.000 en 2010, selon les syndicats. Entre 61 et 70 jours de chômage partiel sont programmés en 2011. La direction explique que cette longue pause servira aussi à effectuer des travaux d'aménagement, en vue de l'arrivée d'un véhicule utilitaire en 2012.

Autre usine concernée, Flins, qui assemble la Clio, baissera le rideau trois semaines. De

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant