Confusion sur une date

le
0
Un récent sondage OpinionWay pour Metronews et LCI évalue à 56 % le taux d'abstention pour les départementales.
Un récent sondage OpinionWay pour Metronews et LCI évalue à 56 % le taux d'abstention pour les départementales.

La mise en page, sur Internet, prêtait à confusion, mais pas le contenu du discours. Sous le titre "Les 22 et 29 mars 2015, nouvelles élections départementales", le site du ministère de l'Intérieur explique les modalités du vote par procuration. En bas, dans une vidéo, le porte-parole, Pierre-Henry Brandet, se livre à un exercice de pédagogie et appelle les électeurs à s'exprimer même s'ils sont absents lors des municipales des 23 et 30 mars... 2014. C'est donc à tort que j'ai ironisé sur le fait qu'il confondait les dimanches (22 et 29 mars 2015) et les lundis (23 et 30 mars 2015). Je lui présente bien volontiers toutes mes excuses pour cette méprise regrettable.

56 % d'abstention !

Il est dommage, toutefois, de faire du neuf avec du vieux et de laisser en ligne un clip de l'an dernier, alors que les nouvelles départementales méritent de gros efforts d'explication. Ces élections restent un ovni politique pour de nombreux électeurs. Un récent sondage OpinionWay pour Metronews et LCI évalue à 56 % le taux d'abstention pour ce scrutin. Un autre, réalisé par l'Ifop pour Ouest-France, révèle que 29 % des Français seulement connaissent le nom du président de leur conseil général sortant, tandis que 52 % restent favorables à la suppression des départements. Ils étaient 60 % en avril 2014, au moment où Manuel Valls avait prononcé leur arrêt de mort. Un progrès remarquable alors que de nombreuses inconnues pèsent encore sur les...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant