Confusion autour des obsèques de Mohamed Merah en Algérie

le
2
Elles devraient se dérouler dans la petite ville de Souagui, au sud d'Alger.

De notre envoyée spéciale à Souagui.

La plus grande confusion règne en Algérie autour des obsèques de Mohamed Merah. «Je me tiens prêt mais pour l'instant je n'ai toujours pas reçu l'autorisation du ministère de l'Intérieur pour procéder à l'enterrement...» Ahmed Mehdi, le maire de Souagui, près de Médéa, à 90 kilomètres au sud d'Alger, ne savait toujours pas, mercredi à 21 heures, si sa petite ville de 15.000 habitants allait recevoir, ou non, la dépouille de Mohamed Merah, malgré les déclarations de la famille qui annonçait l'arrivée du corps jeudi à 14h15. «Je suis en train de coordonner les détails des obsèques avec le père, qui est complètement dépassé par les événements», a confié à l'AFP Djamel Aziri, l'oncle maternel du tueur.

Sur son site, le quotidien francophone Liberté est affirmatif: «Le vol Toulouse-Alger d'Air Algérie ne transportera aucune dépouille. L'information provient d'une source proche de la direction de la compagn

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7732327 le jeudi 29 mar 2012 à 09:33

    A M6364724: Je ne vous jetterai pas la pierre sur une question d'orthographe. Je ne l'ai d'ailleurs jamais fait.

  • M6784830 le jeudi 29 mar 2012 à 09:32

    Je suis écoeuré de voir ce père affligé, se cachant le visage, alors qu'il ne sait jamais occuper de son fils. C'est du vrai cinéma. Et quand il prends une avocate pour défendre la mort de ce fils tant aimé, et porter plainte contre le Raid,les morts s'est eux dont l'on doit parler. Il ne parle pas de son autre fils inculpé, c'est plutot lui qui'il devrait défendre actuellement.