Conflit taxis-VTC : les propositions de Thévenoud inquiètent des deux côtés

le
0
Conflit taxis-VTC : les propositions de Thévenoud inquiètent des deux côtés
Conflit taxis-VTC : les propositions de Thévenoud inquiètent des deux côtés

Le rapport du député socialiste Thomas Thévenoud sur les taxis et les VTC (voitures de tourisme avec chauffeurs) suscite des réactions de chacune des corporations. Et les premières réactions au sein des deux corporations sont très mitigées...

Yan Hascoet, PDG de l'entreprise de VTC Chauffeur-privé. «Je trouve ça absurde de nous priver de cet outil technologique», déclare-t-il à propos de l'idée de réserver la géolocalisation aux seuls chauffeurs de taxi. Quant au maintien du moratoire sur les immatriculations de VTC, il juge que «ce serait dramatique pour des centaines d'entrepreneurs qui ont investi dans des véhicules pour lancer leur activité».

Yanis Kiansky, fondateur d'Allocab (société de réservation de moto taxi ou de chauffeur privé), interrogé sur BFMTV. «Il y a de très bonnes mesures côté taxi. Mais je ne suis pas satisfait de la suppression de la géolocalisation et du gel des immatriculations», regrette-t-il aussi.

Yann Ricordel, directeur général des Taxis bleus. Le moratoire sur les immatriculations de VTC est «le bonne décision» selon lui.

Sylla Ibrahima, association Taxis de France, interrogé sur BFMTV. «Le nerf de la guerre, ce sont les prix forfaitaires», explique-t-il, déplorant qu'aucun prix minimum de course ne soit imposé aux VTC.

Le député de Saône-et-Loire a fait une série de propositions, notamment le gel pour trois nouveaux mois maximum des licences accordées aux VTC, l'interdiction de la géolocalisation des VTC à proximité grâce à une application pour smartphone ou l'obtention obligatoire d'un diplôme pour les chauffeurs de VTC. Les VTC ne seraient par ailleurs soumis à aucun délai d'attente avant de prendre en charge un client et à aucun prix minimal pour une course. 

Pour les taxis, il préconise, entre autres, l'autorisation de la géolocalisation sur smartphone, une couleur unique pour les véhicules ou encore un forfait entre les grands aéroports et le centre ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant