Conférence sociale : "Il n'y a pas eu d'échec", assure Valls

le
0
A l'issue d'une conférence sociale pour l'emploi mouvementée, le Premier ministre était sur le plateau de Gilles Bouleau ce mardi.
A l'issue d'une conférence sociale pour l'emploi mouvementée, le Premier ministre était sur le plateau de Gilles Bouleau ce mardi.

A l'issue d'une conférence sociale pour l'emploi mouvementée, le Premier ministre était sur le plateau de Gilles Bouleau ce mardi. "Il n'y a pas eu échec", a-t-il répondu au présentateur, qui pointait le départ de la table ronde de la CGT et de FO en pleine conférence sociale pour l'emploi, relativisant à nouveau le boycott des deux principaux syndicats.Manuel Valls a annoncé, en clôture de cette grand-messe syndicats-patronat, une baisse d'impôt pour les classes moyennes, dont il souhaite qu'elle soit inscrite dans le budget dès 2015. Autre annonce importante : le Premier ministre a déclaré que "200 millions d'euros supplémentaires seraient dégagés et votés dès la semaine prochaine" pour relancer l'apprentissage, et atteindre l'objectif annoncé par le président de 500 000 apprentis en 2017. Ces 200 millions seront, entre autres, destinés à mettre en place "une aide de 1 000 euros par apprenti".Il a également indiqué que la "garantie jeunes", une allocation d'environ 450 euros mensuels pour les 18-25 ans précaires, devrait concerner 100 000 jeunes en 2017. La garantie jeunes est expérimentée depuis la fin septembre 2013 et concerne actuellement dix départements.

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant