Conférence Ouest : Toujours aussi dense et indécis

le
0
Conférence Ouest : Toujours aussi dense et indécis
Conférence Ouest : Toujours aussi dense et indécis

Qui succèdera à Golden State ? A la veille du lancement de la nouvelle saison NBA, petit tour d'horizon de la Conférence Ouest, avec les Warriors candidats numéros 1 à leur propre succession.

LES FAVORIS
Encore une fois cette année, la Conférence Ouest propose une densité incroyable. Pas moins de cinq équipes sont non seulement favorites pour finir à la première place, mais elles figurent aussi parmi les principaux candidats au titre final. Tout d’abord Golden State avec pour seul changement Jason Thompson (Sacramento) qui vient remplacer David Lee parti à Boston. Seul bémol à signaler en ce début d’exercice, le coach Steve Kerr sera absent indéfiniment après une double opération du dos subie cet été.

Autre candidat - et pas le moindre - Oklahoma City. La franchise d’OKC figure depuis plusieurs années parmi les meilleures de la Ligue, mais l’absence de Kevin Durant la saison dernière a empêché le Thunder d’atteindre ses objectifs. Cet été, Oklahoma a passé un cap. Scott Brooks, le coach, n’a pas été conservé et c’est Billy Donovan qui lui succède. Donovan sort de 19 saisons réussies à la tête des Gators de l’Université de Floride (avec laquelle Joakim Noah a remporté deux titres NCAA).

Les San Antonio Spurs qui affichent une régularité incroyable depuis plus de quinze ans seront une fois de plus à la lutte pour le titre. Eliminée au premier tour des play-offs la saison dernière, la franchise texane a fait les choses en grand cet été. Exit Splitter, Belinelli, Joseph et Baynes. Pour les remplacer, ce ne sont, ni plus ni moins, que LaMarcus Aldridge (Portland) et David West (Indiana) qui arrivent. Ray McCallum (Sacramento) et Boban Marjanovic (Etoile Rouge de Belgrade) viennent aussi faire le nombre.

Les LA Clippers, qui ont réussi à conserver DeAndre Jordan (qui avait pourtant donné son accord à Dallas avant de se rétracter) et à attirer Paul Pierce et Lance Stephenson, ainsi que les Houston Rockets de James Harden et Dwight Howard, renforcés par Ty Lawson, auront également leur mot à dire dans la lutte du haut de classement de la Conférence.

LES EQUIPES A SURVEILLER
Sacramento pourraient causer quelques ennuis à ces équipes. Grâce à leur ambitieux GM Vlade Divac, les Kings ont réalisé une free agency qui laisse espérer de belles choses. Tout d’abord, Rajon Rondo, champion en 2008, cherchera à se relancer après une saison cauchemardesque entre Boston et Dallas. Marco Belinelli (San Antonio), Kosta Koufos (Memphis), Caron Butler (Detroit) et Willie Cauley-Stein (Université du Kentucky) viennent également garnir les rangs californiens.

Au rendez-vous des play-offs depuis 2010, les Grizzlies de Memphis voudront encore une fois s’inviter en post-saison. Mike Conley, Zach Randolph et Marc Gasol ne seront pas de trop dans un groupe uniquement renforcé par les arrivées de Matt Barnes (Clippers) et Brandan Wright (Phoenix).

LES PRINCIPAUX TRANSFERTS
Quelques rookies seront à surveiller à l’Ouest, à commencer par Karl-Anthony Towns, premier choix de la dernière draft. L’ancien intérieur de Kentucky va apporter toute sa fougue défensive aux Wolves du Minnesota, endeuillés ce week-end par la mort de leur coach et président Flip Saunders. Les performances du Serbe Nemanja Bjelica (lui aussi à Minnesota) seront intéressantes à suivre. Dominateur en Europe avec 12,1 points et 8,5 rebonds par match d’Euroligue avec Fenerbahçe et 13,9 points et 6,6 rebonds lors du dernier EuroBasket, il a toutes les qualités pour s’imposer de l’autre côté de l’Atlantique. Enfin, le meneur Emmanuel Mudiay aura la responsabilité de remplacer Ty Lawson à la mène des Nuggets. L’an dernier le Congolais avait préféré ne pas rejoindre le championnat universitaire pour aller jouer en Chine (18 points et 6 passes de moyenne en six matchs).

LES FRANCAIS
Cinq Français évolueront dans la Conférence Ouest. Quadruple champion NBA et MVP des Finales en 2007, Tony Parker va entamer sa quinzième saison à San Antonio. En compagnie de son ami de toujours Boris Diaw, le meneur aura à cœur de faire taire les critiques entendues lors de l’EuroBasket mais aussi la saison dernière, sa plus médiocre depuis ses débuts.

Auteur d’une progression fulgurante, Rudy Gobert est désormais le joueur majeur de Utah. Troisième meilleur contreur de la Ligue, le natif de Saint-Quentin s’est imposé dans le cinq majeur du Jazz après le All Star Break. Dès lors son équipe a considérablement remonté la pente. On retrouve deux autres postes 5 tricolores à l’Ouest : Alexis Ajinca (Nouvelle-Orléans), qui apportera son dynamisme au relais d’Anthony Davis, et Joffrey Lauvergne (Denver), qui devrait avoir le temps de montrer ses qualités dans une franchise en refonte.

Cyril CAMACHO

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant