Conférence environnementale : charbon et pesticides dans le collimateur

le
0
Conférence environnementale : charbon et pesticides dans le collimateur
Conférence environnementale : charbon et pesticides dans le collimateur

La 3e Conférence environnementale s'est ouverte ce jeudi à Paris. Durant deux jours, les ministres, élus, ONG, syndicats et patronat vont plancher au palais de l'Elysée sur trois enjeux de taille : la santé, les transports et le climat. Mais des annonces ont d'ores et déjà été faites : fin des crédits à l'exportation liés au charbon, l'arrivée de milliers de bornes de recharge électriques ou encore l'interdiction de certains pesticides.

Durant son discours, François Hollande a affirmé qu'il entendait «laisser sa trace» avec un accord historique sur le climat, moins d'un an avant la conférence mondiale qui se réunira à Paris fin 2015. Le président de la République a également annoncé la «démocratie participative» sur des grands projets écologiques comme le barrage de Sivens. 

Les ONG saluent la fin du soutien au charbon. C'est l'une des annonces du président de la République : les crédits à l'exportation pour des projets liés au charbon seront supprimés. Une proposition saluée à l'unisson par les ONG. «Une chose importante, essentielle, c'est l'arrêt des subventions aux exports charbon qu'on demandait», a réagi Philippe Germa, président de WWF France. L'engagement d'agir au niveau européen pour aller vers la fin des subventions à toutes les énergies fossiles, «c'est aussi une bonne chose», ajoute-t-il. 

Sylvain Angeraud, des Amis de la Terre, s'est également réjoui de cette volonté de ne plus soutenir les énergies fossiles, principales responsables des émissions de gaz à effet de serre à l'origine du réchauffement climatique : «Pour la première fois depuis 10 ans, on met cette question des énergies fossiles sur la table». «On veut que ce soit concrétisé en 2015», a lancé le militant écologiste.

François Hollande a promis la suppression de «tous les crédits» à l'exportation «accordés aux pays en développement dès lors qu'il y a utilisation du charbon». 

[#ConfEnvi] Le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant