Conférence de presse de François Hollande : les syndicats réagissent

le
0

Jean-Claude Mailly, numéro un de Force ouvrière Le patronat a obtenu des baisses de charges dans le pacte de responsabilité, mais "les contreparties sont plus qu'aléatoires", a réagi Jean-Claude Mailly dans une réaction aux déclarations de François Hollande lors de sa conférence de presse. "Le patronat a d'ores et déjà obtenu la suppression des cotisations patronales d'allocations familiales d'ici 2017, menaçant l'avenir de la branche famille de la sécurité sociale", et "le mécanisme des contreparties envisagées, notamment en matière d'emploi et de rémunération, est plus qu'aléatoire", a affirmé Jean-Claude Mailly dans un communiqué. Selon lui, "le président de la République a confirmé le caractère libéral de la politique économique mise en oeuvre". Il "a confirmé ce qui s'apparente à un marché de dupes, le pacte prenant des allures d'unité nationale et de confusion des responsabilités, avec risque d'instrumentalisation et de politisation". Par ailleurs, "la confirmation d'une réduction drastique des dépenses publiques et l'octroi aux régions d'un pouvoir réglementaire d'adaptation menacent l'égalité républicaine", estime Jean-Claude Mailly, pour qui "le pacte de responsabilité risque d'entrer en contradiction avec le pacte républicain".La CFDT (communiqué)La CFDT a affirmé mardi qu'elle "sera exigeante" sur le volet social du pacte de responsabilité, à la suite des déclarations de François...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant