Conférence de presse de François Hollande : Le Revenu se mobilise pour les épargnants

le
9

(lerevenu.com) - Lors de la conférence de presse qui se tenait hier à l'Elysée, Robert Monteux, directeur des rédactions du Revenu, a pris la parole pour appeler le président de la république François Hollande à ramener la confiance chez les épargnants.

Robert Monteux a notamment demandé le retour à une plus grande stabilité fiscale alors que les nombreuses réformes mises en œuvre (fiscalité mais aussi immobilier) ont perturbé le contexte d'investissement et pénalisé la reprise en France.

Reconnaissant que la confiance des investisseurs et des ménages est devenue indispensable pour relancer la croissance économique, François Hollande s'est engagé à plus de stabilité dans la prochaine loi de finances. Concernant les professions réglementées, notaires, pharmaciens, huissiers, le président a insisté sur la nécessaire modernisation des tarifs au profit des consommateurs.

Retrouvez la question de Robert Monteux et la réponse de François Hollande vers 1h04

Le direct de la Présidence de la République

Source

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fouche15 le lundi 22 sept 2014 à 09:58

    suite et fin -Ils ne conduisent pas à la socialisation des moyens de production, mais à la consommation du capital » Et sans capital... point d’investissement et plus de chômage et plus d’impôts et moins de richesses à partager...Et lorsqu’on nous dit que les politiques n’apprennent rien de l’histoire

  • fouche15 le lundi 22 sept 2014 à 09:57

    suite-Et pourtant toute la politique fiscale populaire de notre époque aboutit à ce résultat.Les prélèvements sur le capital opérés par la voie de l’impôt n’ont rien de spécifiquement socialiste et ne constituent pas un moyen de réaliser le socialisme.

  • fouche15 le lundi 22 sept 2014 à 09:56

    Ludvig von Mises écrivait en 1938 : « La politique fiscale destructionniste trouve son couronnement dans le prélèvement sur le capital. Une partie du capital est expropriée pour être consommée. Le capital est transformé en bien d’usage et en bien de consommation. On en voit aisément les conséquences.

  • fouche15 le lundi 22 sept 2014 à 09:54

    Taxer l'épargne est une aberration économique, car tout argent prélevé sur l'épargne ne sera pas investie, donc baisse de la production et des emplois. CQFD

  • fouche15 le lundi 22 sept 2014 à 09:52

    Pour les professions réglementées, il s'agit simplement de supprimer les numerus clausus, donc rétablir la concurrence. Mais c'est un vilain mot dans le dictionnaire socialiste et énarchiste

  • fortunos le dimanche 21 sept 2014 à 16:40

    Constatons que les actions ont bien monté depuis Mai 2012;+ 20%,et plafond des livrets non imposables doublés,avec un taux superieur a l'inflation.Mais ce directeur a raison d en demander encore plus,comme les pilotesd'Air france et les notaires!!!!

  • roulio86 le dimanche 21 sept 2014 à 13:49

    A quand la remise à plat des indemnités non imposables de nos parlementaires comme tout citoyen lamndas.......

  • M3366730 le dimanche 21 sept 2014 à 10:22

    Mr Monteux peut toujours allumer un ou plusieurs cierges, mais cela ne changera rien.....

  • lsleleu le vendredi 19 sept 2014 à 13:50

    Non ! non ! une stabilité pour tout personne ne sait ce que sera demain au grès des changements (exemple la dernière modifs de la loi allur)