Conférence au Vatican sur le réchauffement climatique

le
0

CITE DU VATICAN, 28 avril (Reuters) - Le Vatican et l'Onu ont uni leurs voix mardi pour mettre le monde en garde contre les conséquences du réchauffement climatique, à l'occasion d'une conférence d'une journée à Rome sur les "dimensions morales du changement climatique et du développement durable". Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-Moon s'est entretenu de ce dossier avec le pape François, qui doit prendre la parole sur le développement durable en septembre prochain au siège de l'Onu et prépare une encyclique sur la défense de l'environnement. Ban Ki-moon, en ouvrant cette conférence réunissant une soixantaine de scientifiques, de responsables religieux et de diplomates sous l'égide de l'Académie pontificale des Sciences, a appelé les pays industrialisés à investir dans les énergies propres et à réduire les émissions de gaz à effet de serre. Dans une déclaration conjointe, la conférence souligne que le changement climatique dû aux activités humaines est une "réalité scientifique" et que les efforts pour le combattre sont "un impératif moral pour toute l'humanité". Le Heartland Institute, un groupe de réflexion basé à Chicago qui conteste la thèse de la responsabilité humaine dans le changement climatique, a envoyé une délégation à Rome pour tenter de faire entendre sa voix. (Philip Pullella, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant