Confédération centriste : Morin et Arthuis à la man?uvre

le
0
Les chefs du NC et de l'Alliance centriste ont posé la fondation d'une «maison commune».

Hervé Morin est venu avec sa «brique», Jean Arthuis a apporté sa «pierre», et, ensemble, ils ont posé ce jeudi les fondations de la «future maison commune du centre». Une «confédération», mais pour quoi faire? Entre le patron du Nouveau Centre et le fondateur de l'Alliance centriste, les divergences ne sont pas seulement sémantiques. Morin sait «où (il) habite» et ne changera pas d'adresse en 2012. Il considère que «le centre, compte tenu de ses valeurs, est amené à s'allier avec un parti de droite». Arthuis, lui, veut «rester en position de discuter» avec le candidat de l'UMP comme avec celui du PS «jusqu'au soir du premier tour de la présidentielle». «Être indépendant ne veut pas dire se situer en dehors de toute alliance, sauf à être majoritaire dans le corps électoral... ce qui reste à démontrer», dit avec humour le président de l'Alliance centriste.

Beaucoup d'ambitions

Deuxième désaccord: le député NC de l'Eure refuse d'ouvrir les po

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant