Conditions pas réunies pour un référendum à l'UMP, selon Copé

le
1
COPÉ JUGE QUE LES CONDITIONS NE SONT PAS RÉUNIES POUR UN RÉFÉRENDUM À L'UMP
COPÉ JUGE QUE LES CONDITIONS NE SONT PAS RÉUNIES POUR UN RÉFÉRENDUM À L'UMP

PARIS (Reuters) - Jean-François Copé a estimé mercredi que les conditions pour l'organisation d'un référendum sur un nouveau vote à l'UMP n'étaient pas réunies, son rival François Fillon ayant décidé de créer un groupe parlementaire à l'Assemblée nationale.

"La ligne rouge a été franchie, j'en tire les conséquences", a-t-il dit sur Europe 1. "Je considère que les conditions ne sont pas réunies."

"A partir du moment où il y a un groupe parlementaire publié au Journal officiel, dissident, c'est-à-dire exactement l'inverse de ce qu'on a évoqué, je crois que chacun maintenant comprend ce qu'il faut comprendre", a ajouté Jean-François Copé dont l'élection à la tête de l'UMP est contestée par François Fillon.

Les deux rivaux pour la présidence du premier parti d'opposition s'étaient accordés mardi sur l'idée de ce référendum, premier signe d'apaisement dans leur bras de fer.

Jean-Baptiste Vey

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • price77 le mercredi 28 nov 2012 à 09:01

    c'est du n'importe quoi maintenant... il faut les virer tous les 2...