Conditions pas réunies pour le retour de Benzema en bleu-Valls

le
1
    PARIS, 15 mars (Reuters) - Les conditions du retour de Karim 
Benzema en équipe de France ne sont pas réunies, a déclaré 
Manuel Valls mardi, tout en soulignant que la décision revenait 
à la Fédération française de football (FFF) et au sélectionneur, 
Didier Deschamps. 
    La cour d'appel de Versailles (Yvelines) a levé 
partiellement le contrôle judiciaire du footballeur dans 
l'affaire dite de la "sex-tape" et Didier Deschamps s'est dit 
favorable à son retour chez les Bleus si la FFF le permet. 
    "Je pense que les conditions aujourd'hui ne sont pas réunies 
pour que Karim Benzema vienne dans l'Equipe de France. Il est 
toujours mis en examen", a dit le Premier ministre sur RMC. "En 
même temps, c'est la décision de la Fédération française de 
football et du sélectionneur". 
    "Je ne suis ni le président de la Fédération française de 
football ni Didier Deschamps, c'est à lui de constituer la 
meilleure équipe possible" pour l'Euro, a poursuivi Manuel 
Valls.   
    Karim Benzema, qui joue au Real Madrid, a été mis en examen 
en novembre pour "complicité de tentative de chantage et 
participation à une association de malfaiteurs". 
    La justice le soupçonne d'avoir joué un rôle dans une 
tentative d'extorsion de fonds de la part de maîtres-chanteurs 
présumés, qui auraient été en possession d'une vidéo intime du 
footballeur Mathieu Valbuena. 
 
 (Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M940878 il y a 9 mois

    pas question qu'il représente les bleus