Condamné à 10 ans de prison, un braqueur nargue les juges sur Facebook

le , mis à jour le
0
La plage d'Agadir au Maroc. Photo d'illustration.
La plage d'Agadir au Maroc. Photo d'illustration.

Nabil Ibelati n'a pas vraiment l'air de s'en faire. Le jeune homme, condamné vendredi dernier, par défaut, à dix ans de prison pour le braquage d'une bijouterie de Cannes en juillet 2013, semble même couler des jours paisibles au Maroc, où il s'est reclus. Il ne s'en cache même pas, allant jusqu'à exposer sa nouvelle "vie de nabab" sur Facebook,  comme le révèle

Nice Matin

ce jeudi.

À en croire le quotidien régional, "Nabil Ibelati, entre prostituées et alcool à gogo, écoule le fruit du braquage de Kronometry" à la vue de tous, sans le moindre scrupule. Sur les photos que relaye le journal sur son site, on peut ainsi voir le jeune homme poser tantôt dans une piscine, tantôt autour d'un bon repas, voire sur un chameau. "Je me régale à fond !" aurait-il même déclaré "dans les conversations téléphoniques interceptées par la PJ".

Une grande partie du butin écoulé

Toujours selon Nice Matin, Nabil Ibelati aurait réussi à obtenir près de 350 000 euros en revendant les montres dérobées dans la bijouterie de Cannes. France Info précise de son côté que le jeune homme en aurait volé, au total, 97, "pour un montant total de 1,7 million d'euros".

Interrogé par France Info, le procureur adjoint au tribunal de grande instance de Grasse, Philippe Tocagnier, a indiqué que le braqueur avait "réussi à écouler une grande partie du butin", qu'il aurait investi dans...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant