Concordia  : Mylène et Mickaël «ensemble, jusqu'au bout»

le
0
Les corps de Mylène Litzler et Mickaël Blémand, disparus depuis le naufrage du navire ont été identifiés mardi. Les parents du jeune couple envisageraient de les inhumer «dans le même caveau».

La formalité d'un mail de l'ambassade de France à Rome aura enterré leur espoir, leurs enfants aussi. Mylène et Mickaël pourront enfin être inhumés, après deux mois d'incertitude sur l'identification de leur corps. Tant redoutés et tant attendus, les résultats ADN l'ont confirmé mardi: deux des huit corps retrouvés le 22 février dans l'épave du Concordia, naufragé le 13 janvier dernier, sont bien ceux des jeunes Français.

Ces dernières semaines, les autorités diplomatiques avaient évoqué la forte probabilité de cet épilogue funeste avec les familles. Il leur fallait «un document officiel», comme le répétait Alain Litzler, le père de Mylène. Le mail est tombé à 16 heures mardi, après que les parents des deux victimes ont entendu la nouvelle sur les radios françaises. La préfecture de Grosseto avait confirmé l'identification dès 14 heures à l'agence de presse italienne Ansa. Même le coup de fil du consulat français, entre temps, ne suffisait pas à f

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant