Concordia  : les victimes françaises rejoignent la class action américaine

le
0
Indignés du dédommagement de 11.000 euros proposé par Costa Croisières pour le naufrage du Concordia, plusieurs victimes françaises ont décidé de se joindre à la procédure engagée aux États-Unis.

Indignés du dédommagement de 11.000 euros proposé par Costa Croisières pour le naufrage du Concordia, plusieurs victimes françaises ont décidé de se joindre à la procédure engagée aux États-Unis par le cabinet d'avocats américain Ribbeck Law Chartered basé à Chicago.

Elles seraient une cinquantaine pour l'instant, représentées en France par un avocat parisien et deux avocats toulonnais.

Le cabinet Ribbeck Law Chartered, spécialisé dans les catastrophes aériennes et maritimes, représente à ce jour 200 passagers et membres d'équipage du Concordia qui réclament 528 millions de dollars (400 millions d'euros) de dommages et intérêts.

Le cabinet a déjà engagé une «class action» devant la Cour fédérale américaine pour défendre les intérêts des victimes contre Costa Crociere et sa société mère, Carnival, basée à Miami. Parallèlement à cette action, il est en train d'engager des procédures individuelles devant le tribunal de première instance de l'état

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant