Concordia : le capitaine seul à la barre face aux juges

le
0
Le procès de Francesco Schettino s'ouvre ce mercredi à Grosseto, en Italie. Il est poursuivi pour homicides multiples, abandon de navire et dommages à l'environnement.

Après son renvoi en raison d'une grève des avocats italiens le 9 juillet, le procès du commandant Francesco Schettino, responsable du naufrage du Concordia qui a fait 32 morts le 13 janvier 2012 près de l'île du Giglio (Toscane), doit s'ouvrir mercredi à Grosseto dans le théâtre de la ville. Seul sur le banc des accusés et sous le feu de 300 médias internationaux, il doit répondre d'homicides multiples par imprudence, d'abandon de navire et de dommages à l'environnement.

Les cinq autres responsables (quatre officiers du Concordia et le responsable des situations de crise au sein de la compagnie Costa Croisières) ne comparaîtront pas. Pour s'éviter un procès, ils ont fait la demande d'une «peine négociée» au parquet de Grosseto, qui l' a déclarée recevable et qui rendra défi...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant