Concorde : Continental jugée responsable du crash

le
0
La compagnie aérienne américaine a été reconnue coupable d'homicides et de blessures involontaires dans la crash qui avait fait 113 morts en 2000. Une lamelle perdue par un de ses avions avait fait éclater un pneu du supersonique au décollage de Roissy. Avec des réactions vidéos iTélé.

Continental Airlines responsable, les prévenus français relaxés. Le tribunal correctionnel de Pontoise (Val d'Oise) a rendu son jugement lundi, après un procès-fleuve de quatre mois. Il y a dix ans, la chute d'un Concorde sur un hôtel de Gonesse entraînait la mort de 113 personnes (109 voyageurs et 4 occupants de l'hôtel) et précipitait l'arrêt de l'exploitation commerciale du supersonique. Jugée coupable d'homicides et de blessures involontaires, la compagnie américaine écope d'une amende de 200.000 euros et devra verser 1 million d'euros de dommages et intérêts à Air France, exploitante du Concorde.

Dans son jugement, le tribunal a reproché à Continental des négligences dans la maintenance de ses appareils. Ces problèmes organisationnels auraient entraîné des erreurs techniques de la part de son chaudronnier John Taylor. Or c'est ce mécanicien qui a monté, 16 jours avant le drame, une lamelle métallique désignée par Air France et les enquêteurs comme ayant

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant