Conclave : du pain béni pour les bookmakers

le
0
A l'heure de l'ouverture du conclave, qui doit élire le 266e pape de l'Eglise catholique, les bookmakers s'en donnent à coeur joie. Chacun a son favori.

Loin de l'Esprit-Saint, Internet a ses faiseurs de pape. Depuis l'annonce du retrait de Benoît XVI, les anglais ont cédé aux sirènes de leur marotte pour les jeux de paris en affluant sur les sites des bookmakers pour miser sur le nom du futur pape. Aux côtés du football, du tennis, des courses automobiles et autres compétitions sportives, une rubrique dédiée aux «papabili» fait l'objet de mises de la part de nombreux parieurs.

Chez William Hill, le plus populaire des bookmakers anglais, chez Paddy Power ou bien sur Oddschecker.com, les classements évoluent au rythme des informations, d'une déclaration, d'une indiscrétion. Le cardinal italien Angelo Scola, souvent donné comme favori par la presse, conserve depuis des jours les faveurs des pronostics des parieurs sur le Net: il est à 11 contre 4 pour le b...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant