Compte titres : quel fonctionnement ?

le
0

Le compte titres permet aux particuliers d'investir sur des valeurs mobilières, qu'elles soient françaises ou internationales. Ce type d'épargne demande de bonnes connaissances financières.

Compte titres : le principe

Un compte titre, parfois appelé également « compte titres ordinaire » ou « compte d'instruments financiers » est rattaché à un compte courant classique, à partir duquel on peut effectuer les opérations bancaires classiques. À l'instar d'un compte en banque traditionnel, il peut être individuel ou joint, aux noms de deux conjoints par exemple.

La différence majeure avec un simple compte est que l'on peut investir sur des valeurs mobilières à partir de ce compte. Les valeurs mobilières recouvrent à la fois les actions et les obligations, c'est-à-dire les OPCVM, les Bons, les Trackers ou Warrants.

À qui s'adresse-t-il ?

Le compte titres nécessite un minimum de connaissances dans le secteur financier. Le titulaire doit suivre l'actualité des marchés. À défaut, il est aussi possible de déléguer la gestion à son conseiller bancaire ou à un gestionnaire de patrimoine. Par ailleurs, le compte titres s'adresse à des personnes acceptant une épargne à risque. Les performances sont effectivement liées aux marchés, contrairement au Livret A ou au PEL.

Quelle fiscalité ?

Il est à noter que le compte titre est soumis à la fiscalité. Deux fiscalités s'appliquent : l'une touche la cession de valeurs mobilières, c'est-à-dire les plus-values. L'autre concerne les revenus d'actions ou d'obligations.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant