Compromis budgétaire en vue à Washington

le
0
Obama accepte de baisser les dépenses, après l'offre des républicains.

Correspondant à Washington

Après des mois de campagne électorale virulente, les discours accusatoires et les professions de foi partisanes ont enfin laissé la place à des négociations discrètes et détaillées. Au cours des dernières heures, John Boehner, président républicain de la Chambre des représentants, s'est rapproché de Barack Obama. Ce dernier, au risque de mécontenter l'aile gauche de son propre parti, accepte le principe de réductions des dépenses publiques. Le leader républicain, au grand dam du Tea Party, a cédé sur le principe de hausses d'impôts visant les foyers millionnaires.

Les deux négociateurs sont encore loin d'un accord. Mais les chances d'un compromis honorable n'ont jamais été aussi bonnes. Rien ne dit encore que le dialogue à huis clos débouchera à temps sur un compromis acceptable pour les élus des deux camps avant le 1er janvier.

Dans tre...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant