Comprendre la crise en Ukraine

le
0
L'opposition pro-européenne appelle à la grève générale pour obliger l'actuel président à partir après l'échec de l'accord de libre-échange et de coopération avec l'UE.

À l'origine: le volte-face du gouvernement. La situation couve depuis une dizaine de jours. Le 21 novembre, le gouvernement ukrainien renonce à la signature d'un accord de libre-échange et de coopération avec l'Union européenne, à une semaine de sa signature prévue à Vilnius. Les négociations, entamées depuis plusieurs mois, achoppent sur une des conditions posées par les Européens. Ces derniers exigent le transfert en Allemagne de l'ex-premier ministre Ioulia Timochenko, condamné en 2011 à une peine de sept ans d'emprisonnement pour abus de pouvoir. L'opposante, qui souffre de problème de dos, est hospitalisée depuis avril 2012. Or, le parlement ukrainien a rejeté tous les projets de loi visant au transfert de l'opposante, le parti du président Viktor Ianoukovitch n'ayant pas ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant