Complot : DSK reste muet, Guéant dément

le
1
RÉACTIONS - L'ancien patron du FMI a déclaré à l'AFP «n'avoir aucun commentaire à faire» sur les révélations du New York Review of Books , qui ont relancé la thèse d'une machination dans l'affaire Diallo

Le princiipal intéressé gardera pour lui ce que lui inspire l'enquête du New York Review of Books sur l'affaire Nafissatou Diallo, qui a relancé la théorie d'un complot visant à «détruire politiquement» Dominique Strauss-Kahn. Vingt-quatre heures après la publication du papier, DSK a confié à l'AFP n'avoir «aucun commentaire à faire sur les articles de M. Epstein».

Certains de ses sympathisants ont été moins discrets. Le club DSK souhaite que le parquet enquête sur ces révélations qui «viennent confirmer la possibilité d'un tracquenard politique visant à espionner, voire à éliminer le principal concurrent du chef de l'Etat avec la complicité du parti majoritaire et d'un groupe international français (le groupe Accor, proporiétaire du Sofitel)!». «Le parquet doit se procurer les fadettes des communications téléphoniques et e-mails entre l'Elysée, l'UMP et New York», ajoute ce club de partisans .

Côté majorité, on préfère railler les points soulevés....

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • marconge le samedi 26 nov 2011 à 14:42

    Ils vont tout faire pour le réhabiliter, quitte à nous prendre pour des demeurés. Son « sex addict » a été sa perte, voulu ou pas, peu importe. Tous les gens biens placés étaient au courant. Maintenant, le monde entier le sait. Qu'il reste où il est, il y en a suffisamment à l’UMPS et au gouvernement Sarkosy.