Complot déjoué au Monténégro sur fond d'élections législatives

le
0
 (Actualisé avec les arrestations annoncées par la police) 
    PODGORICA, 16 octobre (Reuters) - La police monténégrine a 
arrêté dimanche un groupe de Serbes accusés de préparer des 
attaques armées dans le pays, alors que les électeurs étaient 
appelés aux urnes pour les législatives.  
    Vingt ressortissants serbes ont été appréhendés dans la nuit 
de samedi à dimanche, a déclaré le chef de la police nationale 
Slavko Stojanovic. "Ils sont entrés au Monténégro avec 
l'intention d'acheter des armes automatiques et de s'attaquer 
par la suite aux institutions, à la police et aux représentants 
de l'Etat", a-t-il dit dans un communiqué.  
    Le Premier ministre monténégrin Milo Djukanovic a présenté 
les législatives de dimanche comme un choix entre la poursuite 
de l'intégration européenne sous la conduite de son Parti 
démocratique socialiste (PDS) et la perspective, en cas de 
victoire de l'opposition, de devenir une "colonie russe".  
    L'Otan a invité le petit pays des Balkans, qui compte 
620.000 habitants, à la rejoindre l'année dernière, notamment 
pour prévenir l'influence russe au Monténégro, les deux pays 
partageant de forts liens culturels et commerciaux. Moscou 
considère que toute expansion de l'Alliance atlantique dans les 
Balkans est une provocation.   
    Milo Djukanovic accuse des partis d'opposition, certains 
favorables à une intégration occidentale, de recevoir de 
l'argent de la Russie. 
    La Russie et l'opposition ont démenti ces accusations. Les 
partis d'opposition jugent que le PDS tente de faire diversion 
et d'occulter la culture clientéliste qu'il a nourrie pendant un 
quart de siècle de domination politique. 
    Avant d'accéder à l'indépendance en 2006, le Monténégro a 
été ciblé par des bombardements de l'Otan en 1999, alors que 
l'Alliance Atlantique intervenait contre la Yougoslavie dans la 
guerre du Kosovo. Le Monténégro et la Serbie formaient alors les 
deux territoires de la Yougoslavie. 
    Les sondages sont peu nombreux, et le résultat de l'élection 
est incertain, mais des alliés de longue date du gouvernement 
ont récemment annoncé leur défection, signe du succès que 
rencontrent les messages de l'opposition, qui déplorent 
notamment la montée de la criminalité organisée. 
    Les bureaux de vote ouvriront à 07h00 (05h00 GMT) et 
fermeront à 20h00 (18h00 GMT). 
    Le Monténégro a déposé sa demande officielle d'adhésion à 
l'Union européenne deux ans après son indépendance, en 2008, et 
les négociations se poursuivent. 
 
 (Aleksandar Vasovic; Julie Carriat et Jean-Stéphane Brosse pour 
le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant