Compétitivité : une hausse de CSG et de TVA fait son chemin

le
0
La solution proposée devrait s'appuyer sur le rapport de l'ancien président d'EADS, Louis Gallois, à qui le chef de l'État a demandé de réfléchir au sujet et qui doit officiellement le remettre début octobre.

La difficile préparation du projet de loi de finances pour 2013 n'empêche pas le gouvernement de se pencher en même temps sérieusement sur le «paquet compétitivité» qui doit prendre corps à la fin de l'année. D'ici à trois mois, l'exécutif doit en effet avoir trouvé la recette pour améliorer la position des entreprises françaises dans la concurrence mondiale. En plus de faire évoluer le marché du travail et trouver les moyens d'encourager l'innovation, cela passe par «ne plus faire financer la protection sociale uniquement par le travail», reconnaît le gouvernement de Jean-Marc Ayrault.

La solution proposée devrait s'appuyer sur le rapport de l'ancien président d'EADS, Louis Gallois, à qui le chef de l'État a demandé de réfléchir au sujet et qui doit officiellement le remettre début octobre. L'Élysée refuse de confirmer l'information, mais Louis Gallois aurait bien avancé dans ses réflexions et parlé longuement d'une première version de son document ave

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant