Compétitivité : Mailly insiste sur l'innovation

le
0
Alors que Louis Gallois doit rendre ce lundi matin son rapport sur la compétitivité, le patron de Force Ouvrière refuse que le débat s'engage sur le coût du travail mais plus sur l'innovation. » Le remède de Gallois pour améliorer la compétitivité

Comme les patrons la semaine dernière, les syndicats mettent en garde François Hollande. Jean-Claude Mailly refuse que le débat s'engage sur le coût du travail. Une question sur laquelle justement les dirigeants d'entreprises ont alerté le gouvernement. «Il n'y a pas de problème de coût du travail, martèle-t-il dans une interview au Parisien-Aujourd'hui-en-France. Le coût du travail dans l'industrie, en France et en Allemagne, est quasiment le même». Selon les derniers chiffres de l'institut Eurostat, le coût horaire d'un salarié français est de 34 euros quand celui de l'Allemagne s'élève à 30 euros.

Cette baisse du coût du travail est l'un des leviers du gouvernement pour enrayer la dégringolade du ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant