Compétitivité : les propositions chocs de Gallois

le
3
INFO LE FIGARO - L'ancien patron d'EADS prône 30 milliards de baisse des charges, financés notamment par une hausse de CSG et une réduction de dépenses publiques.

Un choc de 30 milliards d'euros. Voilà, selon plusieurs sources, ce que Louis Gallois entend inscrire noir sur blanc dans le rapport sur la relance de la compétitivité qu'il doit remettre à François Hollande le 5 novembre. «Il fera la proposition d'un choc de compétitivité sur deux ou trois ans de 30 milliards, dont 20 en baisse de cotisations patronales et 10 en baisse de cotisations salariales», assure un proche de l'ex-président d'EADS récemment nommé commissaire général à l'investissement. Les réductions de charges concerneraient les salaires jusqu'à 3,5 smics, soit un niveau bien supérieur à celui (2,6 smics) que Nicolas Sarkozy avait prévu lors du vote de loi sur la TVA sociale au printemps.

Pour compenser cette baisse massive et inédite de cotisations, l'ex-capitaine d'industrie proposerait de financer son «choc de compétitivité» de plusieurs manières. D'abord, par «une réduction massive des dépenses publiques», bien plus importante que celle de ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • TONAR22 le samedi 20 oct 2012 à 11:27

    z'ont l'air fin les "président normal " et ses fans !!!

  • TONAR22 le samedi 20 oct 2012 à 11:24

    ce qui permettra à la majorité des entreprises de redevenir compétitives sur rapport QUALITE/PRIX sur le marché intérieur et à l'extérieur ( c'est ça qui produit de la richesse et donc enrichit la FRANCE ... et au final les français ! ) faut bien comprendre qu'il y a une GUERRE ECONOMIQUE sans merci !!!

  • TONAR22 le samedi 20 oct 2012 à 11:21

    exactement ce qu'avait mis en oeuvre progressivement SARKO dès 2009 avec up des impôts à pa rtir du niveau "classes moyennes supérieures "GALLOIS (qui est de gauche mais qui met les mains ds le "cambouis depuis 30 ans ) répète ce que la DROITE (dès JUPPE en ..95 ) essaye de faire comprendre :les français ET l'ETAT (par ses prélèvements pour l'assistance ) DOIVENT diminuer leur train de vie !!