Compétitivité : le patronat globalement satisfait

le
2
Les organisations d'employeurs approuvent le crédit d'impôt annoncé, même si elles auraient préféré une baisse directe et significative des charges.

Le gouvernement est-il en train de se réconcilier avec les patrons qui avaient lancé il y a quelques semaines une fronde sans précédent contre son projet de taxation des plus-values de cession? À la surprise générale, plusieurs organisations patronales ont en effet salué mercredi le pacte compétitivité présenté par le premier ministre. «Nous avons été entendus, se félicite Laurence Parisot. Le gouvernement s'attaque vraiment à la question du coût du travail jusqu'à un niveau de salaire de 2,5 fois le smic.» La présidente du Medef juge «intéressant»le crédit d'impôt mis en place qui bénéficiera «aussi bien aux entreprises en bonne santé qu'à celles qui sont en perte». Laurence Parisot s'était élevée lundi contre un dispositif qui aurait été réservé aux seules entreprises maintenant leurs effectifs en 2013. Elle avo...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4189758 le mercredi 7 nov 2012 à 08:33

    JPi - Ils cherchent tous aprés 50 Mrds d'euros. Mais ou sont-ils passés ? A oui! La dette française entraine un payement de 55 milliards d'intéret chaque année. Autrement dit, si la France n'était pas endettée elle pourrait mettre ces 50 Mrds dans l'économie chaque année. Mais là , elle ne peut plus. Et le patronat est satisfait. Petit pays, petites gens, petit avenir,: emprunté.

  • M4189758 le mercredi 7 nov 2012 à 08:29

    JPi - Etonnant ! Le patronat satisfait? On se demande pourquoi ? Avez vous comparez la courbe du surendettement de la France et de sa décroissance ? Etonnant! Si le patronat ne comprend pas qu'ils sont en train de tuer la consommation française avec leurs déplacements d'impôts c'est que eux, non plus, ne comprennent rien à l'économie et au finances.