Compétitivité : la France veut rattraper son retard

le
0
Depuis plus de dix ans, de mauvais choix de politique économique auraient été faits. Éric Besson lance une concertation.

La compétitivité de l'industrie et du territoire français est au c½ur de toutes les préoccupations. Cette année, les v½ux du chef de l'État aux forces économiques se passaient dans l'usine Airbus de Toulouse, avec un avion géant en toile de fond. Il y assurait alors que «l'industrie n'est pas un gros mot !». En début de semaine, c'était Martine Aubry qui, au cours d'une visite dans une usine normande, rappelait que, dans son programme économique, le PS propose la création d'un «pôle public d'investissement industriel».

Quant au ministre de l'Industrie, Éric Besson, il a posé jeudi la pierre d'un nouveau chantier, en recevant le rapport de l'institut proche du patronat COE-Rexecode, chargé de réfléchir aux moyens de «mettre un terme à la divergence de compétitivité entre la France et l'Allemagne». Dans cette étude, révélée par Le Figaro (notre édition du 19 janvier), l'institut souligne à la fois les causes du décrochage français par rappor

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant