Compétitivité : l'OCDE accable la France

le
0
L'organisation internationale pointe dans son rapport les tares profondes de l'économie française : baisse du niveau d'éducation et de formation, fiscalité excessive, généralisation des 35 heures, smic trop élevé...

C'est un rapport accablant. Publiée un an après le rapport Gallois, l'étude commandée par l'Élysée à l'OCDE sur la compétitivité de la France est presque angoissante. Et l'on comprend mieux, à sa lecture, pourquoi sa publication a été différée à deux reprises cette année.

Pour répondre aux pertes records de parts de marché de la France depuis les années 2000, Louis Gallois proposait une recette, somme toute, assez simple: un choc de compétitivité de l'ordre de 30 milliards d'euros, à travers une baisse massive des charges pesant sur les entreprises. Le gouvernement y a partiellement répondu à travers le CICE, le «crédit d'impôt compétitivité emploi». Ce CICE est d'ailleurs l'un des rares bons points accordé par l'organisation internationale a...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant