Compétitivité : Hollande tente de reprendre la main

le
0
Après les fuites sur le rapport Gallois, le chef de l'État a donné les contours de son « pacte de compétitivité » : la baisse des charges, la réforme de l'IS, la sécurisation de l'emploi et l'encouragement à l'innovation. » Compétitivité : les propositions chocs de Gallois

François Hollande a tenté, ce jeudi, de calmer le jeu - tout en repartant à la charge - sur la question de la compétitivité, objet depuis plusieurs semaines de conjectures en tous sens, d'indiscrétions plus ou moins organisées dans la presse sur les réflexions menées par l'Élysée ou encore de sorties intempestives de ministres réjouis de donner leur avis. Mais aussi, et surtout, d'un vif débat sur la pertinence d'augmenter CSG ou TVA pour financer une baisse des charges des entreprises. «Avant de chercher des solutions, sachons quel problème nous voulons régler!» martèle-t-on au sommet de l'État.

Alors que le premier ministre Jean-Marc Ayrault s'était agacé dans la matinée des fuit...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant